Monday, October 29, 2007

Traditions japonaises – 日本とベルギーの習慣

Nous voilà à la Toussaint, l’occasion de s’entretenir sur un sujet qui m’a intéressée dernièrement. A son mariage, une femme japonaise quitte sa propre famille pour entrer dans une autre famille, elle devient l’enfant de ses beaux-parents (qui deviennent donc ses parents). Ses « vrais » parents « perdent » donc leur fille au mariage. Si son mari est l’aîné des fils, ils perpétueront la lignée, s’occuperont des parents et auront droit tous les deux à s’installer avec les parents dans le tombeau familial. Ce qui me plaît là-dedans, c’est qu’on ne se pose pas de question sur notre dernière demeure, on se retrouve « en famille », ce qui est rassurant à mon goût. Mais cette tradition a son revers : dans les faits, la lignée par l’homme est très ancrée, et est la base des différences homme-femme dans la société japonaise. Et en Belgique ??? Je n’ai pas l’air trop maligne en ne sachant pas trop quoi répondre. Où décide-t-on de sa dernière demeure, si on ne vit pas dans un petit village ? On décide de s’installer en couple, entourés d’inconnus ? A ma connaissance la descendance n’est pas maintenue dans l’espace après la mort... est-ce que je me trompe ?
キリスト教の国では、11月1日はお盆で、お墓参りのときです。最近、ベルギー人にとって日本の面白い習慣を聞きました。ご存知のように、日本の女性が結婚するとお嫁に行きます。夫の両親の子供になります。夫が長男でいれば、両親の世話をして、両親と一緒にお墓に入ります。何で私には不思議なのか。ベルギーでは、結婚しても名前は変わるけどお嫁には“行きません”。妻の親は妻の親のままで、夫の親は夫の親。お世話のことは状況により、兄弟で決めます。日本の結婚、何回も参加しましたが、新婦がお嫁に行くから親が悲しいってこと、理解していますが、まだ不思議とおもう。
また、ベルギーでは、長男、次男、長女、年下、年齢の知恵以外は差がない。ベルギーの習慣と違って、親と一緒にお墓に入るなどということは安心でいいねと思って、日本の習慣ははっきりしているから気に入っているけれど、社会の男女差別の根源となっているから、平等か習慣かどれを選んで行動すべきかなぁ。

7 comments:

shigeru said...

へぇ~知らなかったよぉー

普通だと思ってることが普通じゃないんだね。勉強になりますよ。
ガテリエさんのブログは!

お嫁に行こうが行くまいが、生まれた家のお墓に入るってすごく普通だよね。

やっぱ日本はまだまだ『東方見聞録』("La Description du Monde")の時代とそんなに変わってないのかもね。

aco said...

日本に戸籍制度(育った家の戸籍から自分の戸籍を抜いて、旦那さんの家の戸籍に入れる)があるうちは「お嫁に行く」という習慣は変わらないかもしれない。ベルギーでは結婚すると法律上、どんな手続きがあるの?

Unless the family register law(When she gets married, she needs to delete from her own family register and enter in husband's one.--> http://fr.wikipedia.org/wiki/Koseki) is there, this custom doesn't change, I think. What is gonna happen in law when you get married in Belgium???

Corine said...

C'est fou cette différence! Mais je trouve effectivement rassurant pour les personnes âgées de savoir que leur aîné s'occupera d'eux!
En ce qui concerne la dernière demeure, la question ne se pose pas quand on décide d'être incinéré. Par contre, pour ceux qui souhaitent être enterrés (malgré les problèmes d'espace dans les cimetières...autre problème à débattre ultérieurement si vous le souhaitez), je pense qu'ils doivent acheter une concession. Dès le départ, ils savent si la concession ou le caveau est prévu pour une voire deux ou trois personnes. Cela me semble assez compliqué et ici il faut tout prévoir car les choses sont loin d'être automatiques. On comprend donc aisément le chiffre d'affaires des sociétés funéraires et assurances-décès.
Je pense que si des parents veulent s'assurer que leurs enfants soient enterrés près d'eux, ils doivent acheter un caveau familial. Tout cela me semble complexe et j'ai appris récemment que même l'achat d'un caveau familial est limité dans le temps et un jour ou l'autre il sera revendu à d'autres.
Je ne sais pas si je te suis d'une grande aide pour expliquer à tes amis....Annelise, tu en sais plus que moi?
Quoi qu'il en soit, nous allons tous très bientôt aller nous recueillir sur la tombe de nos ancêtres, tradition encore très suivie en Belgique. Même si pour ma part, mes grand-parents disparus font partie de moi et que je n'attends pas cette période pour penser à eux. Ils font partie de moi tout le temps.

Corine said...

Hi hi Annelise, tu as vu? Je suis de retour!

Lisou-san said...

Contente de te voir de retour, Corine! Je ne pense pas être une spécialiste de caveaux ou de sépultures ni en savoir beaucoup plus que toi...
Je suis d'avis cependant que le problème de cimetières se pose de moins en moins car même des gens très catholiques se font incinérer maintenant (comme notre grand-père).
Nous avons eu un oncle dont la concession est arrivée à échéance et finalement, après trente ans, son tombeau a été retourné pour faire place rase dans le cimetière de Louvain...
Avec tout le manque de considération qu'il y a maintenant pour les sépultures, je crois que je préférerais moi aussi être incinérée (non sans avoir fait distribuer au préalable mes organes à qui en a besoin). Et puis, comme Corine le fait remarquer, pour penser aux défunts, il n'est pas impératif de se rendre physiquement dans un cimetière ou d'attendre la Toussaint! C'est l'âme qui importe le plus après la mort... Au Vietnam, d'ailleurs, on croit en l'esprit des ancêtres, qu'on vénère comme s'ils étaient encore de ce monde.

Tsuru said...

Coucou Linou!It's very difference culture.I'm Japanese but I thought strange culture in Japan.I don't like "a male dominated ociety" but
past war years have seen tremendous changes in Japanese society.It's getting "Society dominated by women.

Many ideas that are taken for granted today were once the very opposite.

linou said...

しげる、別の国の暮らしを経験すると自分の常識は不思議ってはじめて思うことが多いね。日本の常識も興味深いね。
Aco, you asked me a very interesting question! When people get married, the new couple becomes a new family (I suppose they register as a couple), so no need to cancel your name from your own family.
Corine, tu as raison, c'est une bonne coutume le fait que les enfants s'occupent de leurs parents quand ils deviennent ages.
En ce qui concerne les caveaux familiaux, j'imagine bien qu'on doit bien s'organiser, et calculer le nombre de personnes etc. Au Japon, le jour des ancetres est au mois d'aout, tiens, donc ce 1er novembre, j'ai travaille normalement.
Lisou, oui, le fait qu'on enterre ou incinere doit jouer une grande influence sur les coutumes ancestrales: comme on enterre en Belgique, pas de place pour penser a la famille, alors qu'au Japon, l'incineration est obligatoire.
Tsuru, so you think that Japan is starting to be dominated by women nowadays! I agree with you that Japanese society is positively changing, but I think it's going to take a lot of time to be a perfect country for women! In our everyday life, let's start to make small changes!