Thursday, September 07, 2006

Trône du Chrysanthème

Un événement à commenter en direct, la naissance du premier prince depuis 41 (?) ans dans la plus ancienne dynastie du monde, 2600 ans selon la légende. Plutôt qu'une affaire people, c'est une affaire d'état: le premier ministre Koizumi parlait de changer la constitution pour permettre aux filles de devenir impératrices, à la colère des conservateurs. La princesse de 39 ans, Kiko (sur la photo à droite, ressemblant etrangement a Masako), et femme du second fils de l'empereur, mère déjà de deux grandes filles et de laquelle on n'attendait plus rien, a fait son devoir qui était attendu de l'autre princesse, Masako, femme du premier fils de l'empereur, et qui, elle a gâché une carrière très prometteuse pour ne mettre au monde qu'une fille, elle en a d'ailleurs fait une dépression. Enfin, la dynastie des samourais ne sera pas gâchée par un changement dans les lois pour accepter une héritière sur le trône, l'honneur est sauf, et Masako peut respirer.
Au Japon, les petites filles ne rêvent pas de devenir princesse... le protocole japonais est tellement lourd qu'il ne permet pas ce rêve aux petites filles
男が生まれた!きこ様が成功した。さすがまじめなきこ様が菊の王座をレスキューした。キャリアーウーマンになるべきまさこ様が少し楽になるでしょう。小泉が法律を変えなくてよかったよね。菊の王座が女性を通らなくてよかったよね。侍の国だから。日本では、女の子は、大変という理由で、皇女になりたい夢はないと聞いたが、正確?

2 comments:

Lisou said...

Euh, n'étant pas spécialiste en presse "people", je n'ai pas bien suivi tout ça... Est-ce que Masako est encore en dépression ou bien c'est elle qui a donné naissance à un garçon? Je ne comprends pas quelle est l'autre princesse dont tu parles. Et sur la photo il y a deux petites filles. Je ne reconnais pas Naruhito non plus (à moins que son mariage avec Masako l'ait vraiment vieilli!). J'ai donc besoin de tes lumières, je m'emmêle les pinceaux, moi qui ne connais même pas le prénom du dernier bébé de Philippe et Mathilde ni des jumeaux de Laurent!!!

linou said...

Coucou Lisou, merci pour ton commentaire qui m'a permis de modifier mon 'post'. Masako est toujours en dépression d'ailleurs. Et Kiko, la femme du second fils de l'empereur est une princesse japonaise modèle: tres réservée et s'étant adaptée au protocole. Alors que Masako n'a pas pu se faire à la pression, et la presse balance entre deux sentiments: la pitié et l'énervement par rapport à Masako.